L’échéance était fixée au 31 décembre. Dans le cadre du prolongement de la loi sur l’état d’urgence, les députés ont adopté un amendement pour repousser au 30 juin 2021 la date butoir pour transférer les droits à la formation acquis avant 2015.

Parmi les multiples mesures qui figurent dans le projet de loi prévoyant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, une concerne le domaine de la formation. Un délai supplémentaire de 6 mois est accordé aux salariés pour transférer les droits à la formation acquis sur leur DIF (droit individuel à la formation), vers le CPF (compte personnel de formation). La date butoir pour faire cette démarche n’est plus le 31 décembre, mais le 30 juin 2021.

L’amendement 109, déposé par le gouvernement, indique que l’impact économique et social de l’épidémie de covid-19 et des mesures de police sanitaire prises, ont empêché de nombreux salariés à faire valoir leurs droits et l’échéance initialement prévue par pourra pas être tenue pour un grand nombre d’entre eux.

Source BFM Business 27/10/2020